Actualités

(Français) Les 80 investisseurs du FIDEL Matanie interpellent le ministre Jean D’Amour sur l’urgence d’agir pour l’économie de la région

2 September 2016

Les membres du conseil d’administration du Fonds d’innovation et de développement économique local de la Matanie ont tenu un point de presse aujourd’hui afin de demander au ministre Jean D’Amour d’agir rapidement dans cet important dossier de partenariat régional. Le regroupement FIDEL demande au ministre d’égaler la mise des 80 investisseurs ce qui porterait le fond à 1 million de dollars. Il permettra au FIDEL de poursuivre sa mission, qui est de créer, consolider et diversifier les emplois dans la Matanie.

Selon le président du FIDEL monsieur François Rioux : «l’objectif du FIDEL est de développer une super économie égionale et trouver des créneaux porteurs pour l’avenir. Nous voulons positionner la région sur l’échiquier mondial, faire ressortir la qualité de sa main d’oeuvre afin de faire de Matane un endroit prisé des investisseurs et de créateurs d’emplois. La qualité de vie de la région et ses multiples atouts devront être au cœur de son développement. »

En mai 2015, un groupe d’entrepreneurs locaux décidaient d’unir leurs forces pour contrer le ralentissement économique que vit la région de Matane, depuis quelques années. En octobre 2015, un montant de 250 000 $ était amassé, et ce, grâce à l’implication financière de 50 entrepreneurs ayant investis 5 000 $ chacun, du jamais vu. Aujourd’hui, le mouvement fait boule de neige et plus de 80 investisseurs ont joint FIDEL Matanie, atteignant un fond privé de plus de 400 000 $. L’objectif du regroupement prévu au 31 décembre 2016 est de 100 investisseurs partenaires du FIDEL Matanie.

Depuis la dernière année la région de Matane est très affectée par de nombreuses pertes d’emploi : 300 emplois ont été perdus et ce chiffre augmente à 665 depuis les 5 dernières années.

Déjà, notre groupe d’investisseurs a plusieurs démarches d’entreprises pour le développement de la région, notamment, voici des exemples concrets :

  • Nous avons procédé à la formation d’un conseil d’administration
  • Nous avons récemment procédé à l’ouverture d’un poste de directeur de l’innovation et développement
  • Des tables de discussions ont eu lieu avec les membres investisseurs
  • Plusieurs démarches et contacts sont en processus
  • Actuellement, nous devons travailler de façon solidaire pour déjouer cette problématique que vit la Matanie. En ce moment, dix entreprises de la région sont en situation précaire et se disent à risque de pouvoir poursuivre leurs opérations d’ici décembre 2016.